Un plan d’urgence pour les lycées

En Ile-de-France, les lycées sont en mauvais état. Les élèves ont cours dans des préfabriqués, certaines cantines sont trop petites pour accueillir tout le monde, les toilettes ne sont pas entretenues. Depuis 5 ans, Valérie Pécresse a baissé de 10 % le buget des lycées, tandis que les dotations au privé ont augmenté et que de nouveaux établissements ont été construits dans les villes de l’ouest Francilien. Dans un contexte de crise sanitaire, c’est encore moins supportable. Les protocoles ne peuvent pas être appliqués, notamment parce que les lycées franciliens sont encore en mauvais état. Nous avons un plan pour les lycées : des mesures d’urgence contre la crise sanitaire et 1 milliards d’euros d’investissement par an pendant 5 ans.

Je m'engage

Vous souhaitez jouer un rôle dans la campagne en rejoignant ou soutenant les équipes d’EELV, inscrivez-vous !

Je m'engage
Élections régionales - Juin 2021